Zineb Redouane: sa famille s’étonne du «silence politique» après sa mort

12 Mar 2019 | Droits humains, Violences policières

Zineb

Zineb Redouane est décédée à 80 ans, à la suite d’un arrêt cardiaque au bloc opératoire à Marseille le 2 décembre 2018, après avoir reçu une grenade lacrymogène au visage, en marge d’une manifestation contre le mal-logement. Alors qu’une information judiciaire est en cours, sa fille s’étonne du « silence médiatique et politique » entourant sa mort.

Lire l’article de Médiapart

Il est possible que vous n’ayez même pas entendu le nom de cette octogénaire, décédée à Marseille, semble-t-il des suites d’une blessure par une grenade lacrymogène. La faible couverture médiatique des exactions d’une poignée de forces de l’ordre est parfois problématique, surtout quand on la compare à celle des exactions d’une poignée de manifestants…

Lire la suite