Accueil » Droits humains » Zineb El-Rhazoui s’est vue remettre jeudi 7 novembre le prix Simone Veil de la région Île-de-France.

Zineb El-Rhazoui s’est vue remettre jeudi 7 novembre le prix Simone Veil de la région Île-de-France.

09 Nov 2019 | Droits humains, Violences policières

La polémiste Zineb El-Rhazoui s’est vue remettre jeudi 7 novembre le prix Simone Veil de la région Île-de-France. Après ses propos regrettant que les policiers ne tirent pas « à balles réelles » sur les « racailles » montant des guet-apens à la police, cette annonce a largement soulevé la polémique. Le choix de Zineb El-Rhazoui a été fait par les internautes… mais sur la base d’une liste soumise par la région.

Zineb El-Rhazoui titulaire du trophée Simone-Veil ? Après les propos de la chroniqueuse se désolant sur CNews que les policiers ne tirent pas à balles réelles sur les jeunes banlieusards s’en prenant aux forces de l’ordre, voir son nom accolé à celui de l’ex-présidente du Parlement européen et survivante de la Shoah a suscité de nombreuses critiques. Le groupe d’opposition au Conseil régional Alternative écologique et sociale a notamment publié un communiqué de protestation, expliquant que ses membres ne se « reconnaiss[ent] pas dans les valeurs portées par Zineb El Rhazoui et par Valérie Pécresse, qui ne cherchent qu’à dresser les Français-es les uns contre les autres ». Le trophée en question était remis par Jean Veil, fils de Simone Veil, le 7 novembre au musée du Quai Branly, parmi quatre autres prix remis à des femmes de la région (prix de la solidarité, de la création, de l’innovation et du dépassement de soi). Particularité du trophée Simone-Veil : son attribution se faisait sur la base de votes en ligne, et non par le choix du jury, comme pour les autres trophées.

Plus de détails sur le site Arrêt sur images  ou sur celui des Inrocks