SAHRAOUIS DE BORDEAUX : une pétition à signer en ligne et un dossier complet

13 Juil 2015 | Événements, Groupe logement, Vie des sections

sahraouisDepuis plusieurs mois, la situation des demandeurs d’asile Sahraouis installés dans l’agglomération bordelaise est restée sans réponse satisfaisante de la part des autorités supposées assurer leur prise en charge dans des conditions conformes au droit international et à la réglementation en vigueur.

Plus d’une centaine d’entre eux, après avoir vécu dans des conditions indignes sous le pont Saint Jean à Bordeaux, ont été expulsés de leurs baraquements de fortune. Cette mesure, justifiée par les conditions indignes d’insalubrité et par les risques sanitaires éventuels, aurait pu être acceptable si elle avait été assortie de dispositions compensatoires permettant d’assurer un hébergement dans des conditions respectueuses des droits. Tel n’a pas été le cas pour la très grande majorité, qui ont dû se résigner à occuper un terrain contigu, avec l’aide de la solidarité (dont un collectif d’aide aux réfugiés Sahraouis de Bordeaux) et de plusieurs organisations (ASTI, CIMADE, Fondation Abbé Pierre, LDH, RESF…).

Malgré de multiples appels et relances, les autorités préfectorales persistent dans leur immobilisme face à cette situation d’urgence et, pour l’heure, les autorités locales n’ont réagi que par des mesures minimalistes, renvoyant à la compétence de l’Etat.

Le département de la Gironde est l’un des plus mal lotis de France en structures d’hébergement pour les sans abris, demandeurs d’asile et autres personnes sans domicile, alors que les besoins ne cessent d’augmenter. La LDH a demandé à ce que ce problème soit traité dans le cadre des mesures en cours et celles récemment annoncées par le Ministre de l’Intérieur et la Ministre du Logement lors d’un conseil des ministres du 17 juin. Elle appelle également l’Etat et les collectivités à travailler afin de proposer des solutions alternatives à l’hébergement en chambres d’hôtel, qui s’avère à la fois coûteux et inadapté.

Dans l’immédiat, la situation des Sahraouis de Bordeaux appelle une mobilisation du plus grand nombre afin que des dispositions soient prises pour garantir des conditions plus acceptables d’hébergement, c’est-à-dire permettant au moins un accès permanent à l’eau (potable et sanitaire) et à l’électricité.

Nous vous proposons de signer cette pétition en ligne

Vous pouvez également consulter notre dossier complet sur les Sahraouis en consultant cette page.