Droits à l’étranger et dans les DOM/TOM

Dès sa création et tout au long du XXe siècle, la LDH s’est mobilisée sur les enjeux internationaux de préservation des droits et libertés, notamment dans les anciennes colonies et en soutenant la causes des peuples opprimés.

fidhSon implication dans divers réseaux internationaux (Fédération Internationale des Droits de l’Homme, Association Européenne pour les Droits de l’Homme, Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme…) et nationaux (dont le Centre de Recherche et d’Information pour le Développement) souligne cet engagement.

aedhL’action de la LDH dans ce domaine se déploie à plusieurs niveaux : veille sur  la situation sur les différents continents, suivi de l’activité des organisations internationales et du droit international…

  • Analyses et positions sur la situation dans le continent américain, avec édition d’un bulletin spécifique consacré à l’Amérique latine. La situation des drois de l’homme dans certains pays a fait l’objet de positions spécifiques de la LFH France (Etats-Unis, Haïti).
  • La LDH reste également mobilisée afin de permettre une le respect et l’application des règles de droit dans les DOM-TOM (ex : Mayotte, Guyane) et dans certains territoires d’Océanie.

La LDH France exerce plus largement sa vigilance sur les conditions d’application de la justice internationale, sur l’évolution du droit international et sur l’activité des réseaux et organisations internationales œuvrant en faveur des droits de l’homme dans le monde.