Procès de 5 militants du DAL à Bordeaux le 9 avril

07 Avr 2014 | Communiqués, Groupe logement

5 militant(e)s du DAL 33 (Bordeaux)
Poursuivi(e)s pour « délit de solidarité »

Procès mercredi 9 avril, au TGI de Bordeaux
RV à 13h Parvis des Droits de l’homme (devant le TGI)


3 militantes et 2 militants du « comité DAL 33 »,  sont poursuivis en correctionnelle pour avoir soutenu l’installation de familles sans logis, dans une maison vide depuis plus de 6 mois, en juillet 2013.

La propriétaire de ce petit immeuble, une vieille dame, avait décidé de porter plainte, arguant que cette maison constituait sa résidence principale. En quelques jours la Préfecture avait fait procéder à l’expulsion des familles sans logis.

Un groupuscule d’ultra-droite, bien implanté à Bordeaux, avait alors lancé une campagne haineuse et diffamatoire contre les militants du DAL33, à partir des réseaux sociaux et de leur site internet. Des  insultes et des menaces de mort avaient été proférées, à l’encontre de différents militants en France. Des plaintes avaient été déposées, sans suites …  Deux poids, deux mesures.

Les choses auraient pu en rester là, mais les autorités de police et le parquet en ont décidé autrement : Gardes à vue, perquisitions, notamment dans les locaux bordelais du syndicat Solidaires, où DAL 33 tient ses permanences, saisie de matériel informatique et de téléphones …

5 militants de ce comité seront jugés mercredi prochain, coupables de délit de « solidarité ».  Leur soutien est venu en réponse à la violation, par l’État, du droit à l’hébergement prévu dans la loi : abandon de familles avec enfants en bas âge laissés à la rue, en danger, soumises de fait à un traitement dégradant.

Droit Au logement dénonce cet acharnement et cette nouvelle tentative de criminaliser l’action des militants car ce n’est pas la première fois, que les autorités, plutôt que de respecter le droit au logement, attaquent en vain ceux qui en réclament le respect : par exemple le procès pour l’installation de tentes rue de la banque en 2009, ou les poursuites pour violences à agent contre 4 militants en 1997 qui se sont soldées, par  … la condamnation de policiers et de gradés pour faux témoignage. ..

Nous appelons à la solidarité la plus large, dans ce contexte de répression contre les mouvements sociaux, de montée de l’extrême droite, d’aggravation des inégalités et de la pauvreté, et de violation des droits des personnes vulnérables.

 

Rassemblement 13h,  devant le TGI, Parvis  des droits de l’homme, mercredi 9 avril

Avec les inculpéEs, les militantEs, les nombreuses personnes et organisations en soutiens, dont les délégations des Comités DAL,  Mgr Gaillot, et JB Eyraud pour la fédération DAL.

Un toit c’est un Droit !

Contact DAL 33 : 06 95 53 53 23
http://dal33.over-blog.com/

SOLIDARITÉ (pour les frais d’Avocats) : Chèques à l’ordre de “fédération DAL”  – Ecrire au dos du chèque “solidarité 33”

Merci également de faire part de votre soutien.