« Paradise Papers » : faire la morale ne suffit pas

16 Nov 2017 | Contributions

Comment le contrat social peut-il être crédible quand l’Etat ne remplit pas sa part du marché, interroge le professeur de philosophie Thomas Schauder.

Si « le grand public » a si peu réagi, c’est parce que nous savons tous que des grandes entreprises et des personnages influents font en sorte d’échapper partiellement à l’impôt. William Bourdon, avocat des lanceurs d’alerte et président de l’association Sherpa, l’a très bien dit dans une interview sur France Culture : « Cette économie financière parallèle (…) n’est pas une économie clandestine puisque c’est un secret de polichinelle, puisqu’elle fait partie intégrante du système. »

Lire la suite de l’article sur le site du monde.fr