Manifester est un droit, déclaré ou pas

20 Août 2019 | Droits humains, Manifestation, Non classé

Parmi les libertés que défend la fédération régionale de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), la liberté de manifester est en bonne place. Membre très actif de l’Observatoire girondin des libertés publiques, la LDH a contribué à la publication du rapport sur le maintien de l’ordre et le respect de la liberté de manifester à Bordeaux.

Le droit de manifester est inscrit dans la convention internationale des droits civils et politiques signée notamment par la France. Selon cette convention, le droit de manifester ne devrait pas être soumis à une autorisation préalable.

En 1935, la France a ajouté un décret qui soumet les manifestations sur la voie publique à l’obligation d’une déclaration préalable. Cette déclaration doit préciser le but de la manifestation, le lieu, la date et l’heure du rassemblement et l’itinéraire projeté. En principe, les autorités émettent un avis qui ne peut interdire la manifestation sauf que de nos jours, maintenir une manifestation avec un avis défavorable est considéré comme un délit.

Lire la suite de l’entretien de Jean-Claude GUICHENEY, délégué régional de la LDH, sur le site de Rue89 Bordeaux:

https://rue89bordeaux.com/2019/08/jean-claude-guicheney-de-ldh-manifester-droit-declare/

rue89 Bx