Lutter contre la politique israélienne, ce n’est pas de l’antisémitisme

11 Juin 2020 | antisémitisme, Communiqués

La FIDH et la LDH se réjouissent de la décision rendue aujourd’hui, à l’unanimité, qui sanctionne la France pour avoir porté atteinte à la liberté d’expression de plusieurs militants prônant le boycott des produits israéliens. Elles s’étaient joints au recours qu’ils avaient formé contre une décision de la Cour de Cassation qui avait confirmé leur condamnation sur le fondement de la loi contre le racisme.

Cette décision met en évidence que la critique des autorités israéliennes et l’usage de moyens pacifiques pour s’opposer à leur politique ne sauraient être confondu avec une manifestation d’antisémitisme.

La FIDH et la LDH espèrent que le gouvernement français respectera cette décision protectrice de la liberté d’expression.

Paris, le 11 juin 2020

A lire aussi:Victoire de la campagne BDS sur le boycott des produits israéliens: la France condamnée par la CEDH.http://www.ujfp.org/spip.php?article7912