Logement sur le Bassin d’Arcachon. Habiter autrement le territoire :

08 Déc 2019 | Groupe logement

Document élaboré » par la section LDH Arcachon Val de l’Eyre

Un territoire très tendu, caractérisé par la surconsommation d’espace et l’étalement urbain.

Une augmentation démographique non maitrisée : plus encore que la Gironde et la Métropole de Bordeaux, le Bassin d’Arcachon est victime de son attractivité. La COBAS (Communauté d’Agglomération Bassin d’Arcachon Sud, 65000 habitants) accueille chaque année 1500 nouveaux arrivants (solde migratoire net 1,7%) majoritairement âgés, retraités (46% des ménages aujourd’hui) et souvent aisés. La population augmente trop vite et vieillit (en 2015, 37% de la population a plus de 60 ans). Des espaces naturels et des paysages remarquables, motivant de nombreuses mesures de protection législatives et règlementaires (Loi littoral, directive européenne Natura 2000…) qui légitiment de nombreuses restrictions à l’urbanisation. Il faut y ajouter les risques de submersion marine, générés par le changement climatique en cours. Ces risques vont à terme imposer un recul de l’urbanisation par rapport au trait de cote, et justifier de nouvelles mesures d’interdiction de construire.

Lire le rapport

Logement sur le Bassin 2.O-1