Lire Pascal Boniface

10 Jan 2018 | antisémitisme, Contributions

Nombre d’intellectuels français ont fait, depuis une vingtaine d’années, les frais du chantage à l’antisémitisme. Mais aucun sans doute n’en a été victime aussi longtemps et aussi violemment que Pascal Boniface. D’où l’intérêt de son témoignage, sobrement intitulé « Antisémite ».

Par les temps qui courent, défendre la politique israélienne n’a rien d’aisé. Plus Benyamin Netnyahou et ses alliés-rivaux, Naftali Bennett et Avigdor Lieberman notamment, se radicalisent, et plus ils s’isolent au plan international. Pour justifier la colonisation galopante, les projets d’annexion, la répression contre les Palestiniens, le blocus de Gaza, il faut des trésors de mauvaise foi.

C’est pourquoi les propagandistes – ceux de Tel-Aviv comme leurs relais à Paris – recourent plus que jamais au chantage à l’antisémitisme. Le raisonnement est simple : à défaut d’arguments favorables à l’action des dirigeants israéliens, on tente de délégitimer quiconque les critique. Toute mise en cause de la politique d’Israël est présentée comme antijuive. Et, a fortiori, tout antisioniste se voit traiter d’antisémite.

Lire la suite de l’article de Dominique Vidal (Historien et journaliste, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, collaborateur du Monde Diplomatique) sur le site de Médiapart

Plus ancien, lire l’entretien que Pascal Boniface a accordé au Figaro en juillet 2014 :Pascal Boniface : «Critiquer la politique d’Israël, ce n’est pas être antisémite»