Les gilets jaunes font apparaître les classes populaires dans le débat public

03 Déc 2018 | Contributions, Presse / médias

Institut des politiques publiques

 

Cynthia Fleury, professeure de philosophie au Conservatoire National des Arts et Métiers, analyse le mouvement des « gilets jaunes » et sa possible radicalisation dans le Soir 3 du 2 décembre .

« C’est une situation exceptionnelle, qui n’est pas franco-française. On est arrivé au bout de ce capitalisme mondialisé, dérégularisé, optimisé fiscalement. Et surtout qui voit s’opposer ceux qui peuvent bénéficier, en gros, faire tourner la concurrence déloyale à leur profit. Et ceux qui sont piégés, qui ne peuvent pas jouer ces nouvelles règles de la mondialisation », analyse Cynthia Fleury sur le plateau du Soir 3 dans la foulée de la journée de violences à Paris samedi 1er décembre, en marge de la mobilisation des gilets jaunes.

Voir la vidéo sur le site de France 3

Arret  sur image (accès payant) Les gilets jaunes ont fait apparaitre les classes populaires dans le débat public »

La section nantaise de la LDH relayée par celle d’Angers a publié une revue de presse  sur la crise des gilets jaunes. A lire ici