La LDH présente RAZZIA de Nabil Ayouch LE JEUDI MAI 2018 à 18H00 Cinéma Lou Hapchot à Hourtin

07 Mai 2018 | Conférence-débat / colloque

Affiche-RAZZIA-logo1-150x150

La section de la Ligue des Droits de l’Homme St Vivien Pointe et Coeur Medoc

Présente

RAZZIA de Nabil Ayouch
LE JEUDI MAI 2018 à 18H00
Cinéma Lou Hapchot à Hourtin

Le film met en scène plusieurs personnages dans des contextes différents. Salima, femme asphyxiée par l’emprise d’un mari qui contrôle ses moindres faits et gestes, ses tenues vestimentaires, refuse qu’elle fume, qu’elle travaille…
Hakim, jeune homme issu d’un milieu populaire, rêve d’être chanteur et a pour idole Freddie Mercury, le chanteur gay de Queen. Le père d’Hakim, muré dans le silence, rejette à la fois l’homosexualité de son fils et le métier

qu’il s’est choisi. Inès est une adolescente perdue dans un ghetto de riches. Monsieur Joe , juif, restaurateur, est un des personnages les plus touchants du film, à la fois dans sa relation émouvante avec son père malade et dans son refus obstiné de voir l’antisémitisme latent de la société.
Avec Razzia, Nabil Ayouch aborde frontalement ou plus allusivement plusieurs des maux qui taraudent la société marocaine : la répression de la liberté des femmes dans l’espace public, l’interdiction de l’avortement, la persécution de l’homosexualité, masculine et féminine, l’antisémitisme. A travers des personnages complexes, incarnant le courage de la résistance, il montre l’émergence de l’individu dans une société communautaire.
La richesse et la complexité du scénario, la rigueur de la construction, la beauté des images – notamment les plans à couper le souffle tournés dans les montagnes de l’Atlas – font néanmoins de ce film un puissant hymne à la liberté qui dépasse largement le contexte du Maroc.