ISF : comment une réunion secrète a précipité la réforme sous la pression d’économistes et de grands patrons

22 Fév 2019 | Droits économiques et socaux

ISF1

Adoptée en 2018, la réforme devait initialement entrer en vigueur en 2019. Une réunion secrète avec des patrons du CAC 40, organisée à l’Élysée durant l’été 2017, a accéléré le calendrier.

Initialement, Emmanuel Macron envisageait de prendre son temps pour réformer l’impôt sur la fortune (ISF). Lors de son discours de politique générale, le 4 juillet 2017, Edouard Philippe annonce sa mise en application pour 2019. À cette époque, la Cour des comptes publie un rapport au vitriol sur les finances publiques. Il suggère à l’État de procéder à un tour de vis budgétaire. Or, l’ISF est une source de recettes : près de cinq milliards d’euros rentrent chaque année dans les caisses de l’État grâce à cet impôt. Difficile de les voir disparaître d’un coup.

Lire la suite sur le site de France Info