Devoir de vigilance des multinationales : le Conseil constitutionnel doit choisir entre liberté d’entreprendre et respect des droits humains

10 Mar 2017 | Contributions

Les organisations patronales se mobilisent encore contre ce texte de loi récemment adopté, imposant une certaine éthique aux multinationales. Un texte pourtant objet de compromis. Quelle sera l’attitude de la juridiction suprême? Par un collectif d’organisations appartenant la société civile*

* – Birthe Pedersen Présidente ActionAid France-Peuples solidaires
 – Amélie Canonne, présidente de l’AITEC
 – Florent Compain, président des Amis de la Terre France
 – Camille Blanc, présidente d’Amnesty International France
 – William Bourdon, président Sherpa
 – Guillaume Duval, président Collectif Ethique Sur Etiquette  
 – Sylvie Bukhari de Pontual, présidente du CCFD-Terre Solidaire
 – Dimitris Christopoulos, président FIDH
 – Françoise Dumont, présidente Ligue des Droits de l’Homme.
Organisations membres du Forum Citoyen pour la RSE.

Lire l’article dans « La Tribune »