Deux « gilets jaunes » belges placés en centre de rétention administrative malgré leur relaxe

22 Nov 2019 | Droits humains, Manifestation, Violences policières

Arrêtés le 16 novembre, ils ont finalement été libérés après plusieurs jours de détention, mais font toujours l’objet d’une interdiction de séjour en France durant deux ans.

Deux ressortissants belges ont été arrêtés samedi 16 novembre, en marge de la mobilisation parisienne pour le premier anniversaire de la mobilisation des « gilets jaunes », alors qu’ils s’apprêtaient à rentrer en Belgique. Placés en garde à vue, Michel (le prénom a été modifié) et Jessica, qui ne se connaissaient pas avant le rassemblement, ont été relaxés sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.

Si l’affaire judiciaire est close, le dossier administratif, lui, est toujours en cours. La Préfecture de police de Paris a en effet réclamé, et obtenu, le placement en centre de rétention administrative (CRA) des deux ressortissants belges.

Lire la suite de l’article sur le site du Monde

Écouter et voir le témoignage des deux belges sur la RTBF

Témoignage de Michel

Témoignage de Jessica