Bordeaux : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion

19 Oct 2018 | Communiqués, Droits humains

Drita, 23 ans, vient d’Albanie. Menacée de mort par la vendetta locale, elle et sa famille sont arrivés
en France en 2014. Depuis cette date, Drita se dévoue en faveur des plus démunis à Bordeaux et
travaille comme interprète sans rémunération pour diverses institutions (police, tribunal, hôpital…).
Non seulement son attitude exemplaire et l’honneur qu’elle fait au mot « fraternité » de la devise
française, ne lui valent aucune reconnaissance, mais elle est aujourd’hui considérée comme
indésirable sur le territoire français.

Plus de détails:

Appel à rejoindre le Collectif pour Drita