Barroso et Goldman Sachs

21 Fév 2018 | Communiqués, Contributions

L’ex-président de la Commission, parti chez Goldman Sachs à l’été 2016, a rencontré en tête-à-tête un commissaire de l’équipe Juncker, à sa demande, dans un hôtel luxueux à Bruxelles. Mais José Manuel Barroso avait assuré que Goldman ne l’avait pas embauché pour des activités de lobbying… Sa défense vacille.

Lire la suite sur Médiapart (accès payant)

Sur le site du Soir: Barroso n’a pas tenu sa promesse

Barroso, l’homme sans morale