Banques en exil

27 Mar 2017 | Contributions

Oxfam révèle comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux et pourquoi la transparence fiscale est nécessaire pour lutter contre les inégalités.

Oxfam2

Un euro sur quatre des bénéfices des 20 plus grandes banques européennes atterrit dans les paradis fiscaux, soit 25 milliards d’euros au total pour 2015. Cette utilisation abusive des paradis fiscaux prive les Etats de recettes fiscales nécessaires et accroît toujours plus les inégalités à travers le monde. Demandez la transparence pour en finir avec l’évasion fiscale.

Les inégalités ont atteint un niveau qui dépasse l’entendement : Oxfam l’a révélé en début d’année : 8 personnes détiennent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale.

Un système économique biaisé, construit pour profiter aux plus riches, est à l’origine des ces inégalités. Les grandes banques en sont un élément clé comme l’ont révélé des scandales récents tels que les Panama Papers. Pourtant, le monde des paradis fiscaux et des grandes banques reste entouré de mystère.

Lire la suite et signez la pétition sur le site d’OXFAM.