Comité libérons Georges 33

10 Oct 2019 | Communiqués, Droits humains, Moyen Orient

Le 24 Octobre 2019, Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique libanais, entre dans sa trente-sixième année de prison en France. Il est détenu actuellement à Lannemezan (65).

Il est devenu le symbole de la perpétuité réelle en France :

Séance du Sénat du 30 mars 2016 – Extrait
Intervention de M. Jean-Jacques Urvoas, garde des sceaux. …
 » Parce que la perpétuité existe déjà aujourd’hui dans les établissements carcéraux, monsieur le sénateur. Ainsi,
Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour terrorisme au mois de février 1987. Depuis cette date, il a demandé sa libération conditionnelle à neuf reprises. Or, chaque fois – et à bon droit, de mon point de vue –, elle lui a été interdite. Depuis février 1987, il est en prison, ce qui prouve bien que la perpétuité réelle existe déjà.
http://www.senat.fr/seances/s201603/s20160330/s20160330_mono.html).

 

Il est le plus vieux prisonnier politique en Europe. Son maintien en détention est le fruit de décisions politiques réitérées, non de la Justice mais de l’État français, sous pressions étrangères. La vie de Georges a été et est toujours celle d’un combattant anti impérialiste et anticapitaliste mais également anti carcéral.

En prison, il a participé aux combats des prisonniers, qu’ils soient politiques ou sociaux. La lutte pour la libération de Georges est aussi celle du partage de ses combats. Georges, du fond de sa geôle, soutient les luttes sociales que nous menons, comme celles de cette rentrée 2019.

Après 35 ans de prison, il reste l’image d’un combattant acharné de la cause palestinienne. Comme chaque année, nous organisons un bus pour nous rendre à la manifestation nationale qui aura lieu le samedi 19 octobre 2019 14h à Lannemezan (65). Il est très important d’être présents devant la prison de Lannemezan où est incarcéré Georges, afin qu’il entende notre solidarité.

Nos organisations signataires seront présentes et appellent à y participer massivement.

« Il est de nos luttes, nous sommes de son combat »

Premiers signataires : Comité Libérons Georges 33, AC! Gironde, union syndicale Solidaires 33, PG 33 (LFI),  Loïc Prud’homme député de Gironde (France insoumise), France insoumise (GA Saint André de Cubzac), UJFP Aquitaine, NPA, FSU33, ISM-France (International Solidarity Movement-France), La Clé des Ondes, SUD PTT33, Cercle libertaire Jean-Barrué, Fédération anarchiste, Comité Palestine 33, Fédération de Gironde du PCF, EELV Gironde, LDH Gironde, MRAP33, SUD Santé Sociaux 33, Cinéma Utopia Bordeaux …