Appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israélien

11 Mai 2018 | Communiqués, Moyen Orient

Un rassemblement-marche est organisé le mardi 15 mai en solidarité avec le peuple palestinien, à 18 heures, place de la Victoire à Bordeaux, marche par le cours Pasteur vers le Parvis des droits de l’Homme (entre l’école de la Magistrature et le tribunal)

Appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israélien

Halte aux massacres !

Soutien aux « marches du retour » palestiniennes

70 ans après la Nakba, processus délibéré et planifié d’expulsion des Palestiniens de leurs villes, de leurs villages, de leurs terres qui s’est poursuivi tout au long de l’année 1948, rien n’est réglé pour le peuple palestinien. L’État d’Israël continue à nier ses droits et poursuit méthodiquement sa politique de dépossession, de colonisation et d’occupation, ainsi que le maintien de la Bande de Gaza sous un blocus illégal et inhumain.

Par les « marches du retour » qui ont commencé à Gaza le 30 mars, le peuple palestinien ne fait qu’affirmer son existence et sa volonté de voir ses droits enfin reconnus. Il a fait le choix de la résistance pacifique et non armée, et revendique le simple respect de ses droits.

À ces manifestations pacifiques, l’armée israélienne oppose des tirs à balles réelles, faisant des dizaines de morts et des milliers de blessés dont un grand nombre resteront handicapés à vie : ce sont des crimes de guerre qui sont ainsi commis, de sang-froid, par l’État d’Israël.

À l’approche du 15 mai, la journée de commémoration de la Nakba, et de la provocation des États-Unis qui vont inaugurer le 14 mai leur ambassade déplacée à Jérusalem, les manifestations palestiniennes vont encore s’intensifier. Ce sont de nouveaux massacres qui s’annoncent si nous n’arrivons pas à arrêter le gouvernement israélien qui a jusqu’à présent profité d’une impunité totale.

Nous appelons nos concitoyens à se mobiliser pour :

  • le soutien aux « marches du retour » palestiniennes, à la résistance dont elles témoignent et aux revendications qu’elles portent, dans le respect des résolutions de l’ONU,
  • l’exigence d’une protection internationale du peuple palestinien et de sanctions contre Israël, et d’une action forte et publique du gouvernement français et du président de la République dans ce sens,
  • la levée immédiate du blocus de Gaza,
  • le respect du droit international et le refus des faits accomplis, notamment pour Jérusalem,
  • la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens et la protection des défenseurs palestiniens des droits de l’Homme.

Halte aux massacres.

Levée immédiate du blocus de Gaza.

Protection du peuple palestinien et sanctions contre Israël.

Respect des droits du peuple palestinien et soutien aux « marches du retour »